Le 13° Régiment De Dragons Parachutiste - Portail


Venez découvrir le régiment des hommes de l'ombre sur ce forum
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Derniers sujets
» intégrer la 7/13
Dim 3 Mai - 5:19 par aurelienpetit

» cursus
Lun 8 Déc - 5:24 par aymeric

» épreuves
Mer 22 Jan - 7:13 par Reapper

» Objectif : le 13 !
Mer 22 Jan - 7:01 par Reapper

» Objectif : le 13 !
Mer 22 Jan - 7:00 par Reapper

» question
Mer 6 Nov - 3:43 par arbilak 27

» Présentation de Bercheny
Mar 9 Juil - 14:44 par Bercheny

» Presentation
Mar 26 Mar - 6:08 par canari

» Présentation
Lun 11 Mar - 13:34 par swagger95

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Partenaires

Tchat Blablaland
La Saint Michel
COMMUNIQUE
Samedi 29 septembre2007 - St MICHEL 2007
HEROÏSME ET SACRIFICES
La longue route des Parachutistes commencée dès 1940 continue…Le 29 septembre prochain, ils remonteront les Champs Elysées sous l’impalpable voilure de l’Archange St MICHEL, le Saint Patron des parachutistes. Cette année, la cérémonie prendra une dimension toute particulière, en effet, le samedi habituel de notre fête nationale tombe exactement le 29 septembre, jour de la St MICHEL.Dès 17h30, à hauteur du métro Georges V, les anciens formeront les rangs, bérets rouges, verts, noirs sur la tête. J’imagine déjà « la flaque de peinture rouge sur les Champs Elysées », 1500 parachutistes de tous grades et sans grade, de toutes générations, précédés de 150 de leurs porte-drapeaux
St MICHEL 2006
avec drapeaux des sections UNP respectives et d’autres associations amies dont l’ANAP, Association Nationale des Anciens Parachutistes, la plus ancienne d’entre nous.Ainsi rassemblés, les parachutistes remonteront la voie triomphale, rangs serrés, dans un ordre parfait, réunis par ce fantastique lien de chevalerie
St MICHEL 2006
qu'est l'ESPRIT PARA, acquis au combat ou dans leur unité.En tête du cortège, le général (2S) Christian Piquemal, Président de l’Union Nationale des Parachutistes qui conduira les vétérans jusqu’à la dalle sacrée.50 musiciens de la RTIDF ouvriront la marche.Pendant cette remontée vers l’Arc de Triomphe, chaque parachutiste aura une pensée toute particulière pour tous les camarades morts au combat dont l’histoire ne parlera jamais, ces soldas les plus humbles, les sans grade mais dont le sacrifice aura été aussi important que celui des plus illustres. Défileront ces vétérans aux tempes grises de ces guerres oubliées ou dont on ne veut plus parler, « véritables enfants nés du malheur de leur pays", destinés aux missions les plus risquées, mais surtout les plus ingrates des guerres d’Indochine et d’Algérie, des opérations de Suez et de Bizerte. Guerres pendant lesquelles ils ont écrit leurs pages d’héroïsme, n’ayant pas hésité un instant à risquer leur vie, notamment en Indochine où beaucoup d’entre eux feront leur premier saut dans l’Enfer de Dien Bien Phu pour tenter de venir en aide à leurs camarades encerclés.75% des survivants, faits prisonniers, finiront leur vie d’une façon atroce dans les camps Viet Minh, camps qui n’avaient rien à envier pour leur cruauté mentale et physique aux camps d’extermination nazis.Des plus jeunes générations parachutistes de ces opérations dites extérieures seront là aussi. Ces soldats de paix impossibles, dont les missions obéissent aux subtilités des relations internationales qui interviennent sur tous les continents. Le summum de leurs sacrifices fut, pour les parachutistes des 1er et 9e Régiment de Chasseurs Parachutistes, une mort pour la plupart dans leur sommeil, dans l’explosion le 23 octobre 1983 à Beyrouth de l’immeuble DRAKKAR, le PC du Régiment.Arrivé à la dalle de bronze, le général Piquemal présidera la cérémonie du ravivage de la flamme,
St MiCHEL 2006
en présence de nombreuses personnalités civiles, politiques et militaires.Comme ont le constate, l’histoire de FRANCE ne retient pas tous les noms de ses enfants morts au champ d’Honneur. Les survivants seront là ce 29 septembre, pour une minute de silence en leurs mémoires devant le carré de bronze du Tombeau du soldat inconnu, au garde à vous, devant la Flamme
St MICHEL 2006
qui vacille et dance comme les feux follets de ces âmes disparues s’élevant sans fin sous la voûte immense du souvenir.Les parachutistes ne s’arrêteront pas là ! Conscients de leur cohésion, de leur unité et de leur fierté, la marche commencée par les plus anciens continue…Elle continue dans les objectifs qui leur tiennent à cœur : maintenir les règles de solidarité, de camaraderie et d’estime réciproque et surtout, conserver et transmettre aux jeunes paras ce qu’ils ont apprit de plus précieux au combat et dans leurs unités : L’ESPRIT PARA.Il est à constater que les jeunes paras d’aujourd’hui ont la tenue, l’ardeur et la foi dans leurs missions, souvent difficiles, rendues ingrates, comme par le passé, par les subtilités de la politique politicienne interne et mondiale. Au LIBAN ...« Une belle et saine jeunesse avec qui demain il faudra compter » Et par St MICHEL … !Claude MilletPrésident UNP de section Lot-AveyronChargé de communication St MICHEL nationale 2007
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 44 le Ven 11 Oct - 13:45
Statistiques
Nous avons 493 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est MacArthur

Nos membres ont posté un total de 3045 messages dans 426 sujets